<< Mars 2020 >>  
                 
  1 2 3 4 5 6 7  
  8 9 10 11 12 13 14  
  15 16 17 18 19 20 21  
  22 23 24 25 26 27 28  
  29 30 31  
   
 

 
 
 
 
     
  2020-03-26 Avis : Par mesures préventives les activités sont cancellées ou reportées date ultérieure à déterminer. Conférence gratuite - Yvon Riendeau M.A.B.Éd Gérontologue Social et Sexologue
 
Le titre:
BIEN VIEILLIR SANS ÂGISME NI INTIMIDATION: EXIGER LA BIENTRAITANCE.

Bien vieillir inclus plusieurs conditions bio psychosociales à remplir et surtout de refuser de subir de l'âgisme et de l'intimidation tant dans la famille que partout dans la société. La bientraitance est un droit fondamental pour toute personne vieillissante et une exigence envers tous les citoyens qui côtoient ou s'occupent des personnes aînées.

Yvon Riendeau M.A.B.Éd
Gérontologue Social
Conférencier et chargé de cours à l'UQAM

pour votre information :
Monsieur Riendeau, gérontologue social, nous présente les conditions du « bien vieillir » en abordant les conséquences néfastes de l’âgisme et de l’intimidation basés sur la perception et le regard aux aînés et entre aînés. Comment prévenir, se prémunir et réagir face aux formes de maltraitance que sont l’âgisme et l’intimidation aux aînés et entre les aînés ? Quel est le visage de celui qui utilise l’âgisme ou l’intimidation comme outil de maltraitance ? Quelles sont les solutions pour viser la bientraitance et la bienveillance.
Monsieur Riendeau est chargé de cours en Gérontologie Sociale à l’UQÀM et l’un des 4 experts pour le Plan d’Action pour contrer la maltraitance aux aînés du Secrétariat aux aînés et du ministère de la Famille. Il est aussi enseignant aux diplômes d’études professionnelles (DEP) Assistance à la personne à domicile et Assistance à la personne en établissement de santé et formateur du personnel des CHSLD (milieux de vie) et des Offices municipaux d’habitation (HLM) à travers le Québec. De plus, il est conférencier pour les aînés des résidences et HLM et pour les bénévoles des centres d’action bénévoles (CAB)

• Bien vieillir implique quoi ? Les conditions gagnantes pour le meilleur vieillir
• L’âgisme et la discrimination non volontaire ou volontaire possible des aînés souvent vulnérables par la perte d’autonomie relative.
• L’âgisme basé sur une perception et un regard conscient ou inconscient des aînés à revoir… individuellement et collectivement
• L’intimidation et ses manifestations directes et indirectes envers les aînés.
• Les proches aidants… patience, impatience, mots et paroles à pondérer.
• L’intimidation des exemples amenant la réflexion commune… et la correction du tir envers les aînés lucides et en déficits cognitifs variables
• Le profil des intimidateurs et des intimidés… et les conséquences néfastes sur les aînés…agressivité, réclusion, hermétisme, réactions émotives
• Un milieu de vie promouvant la bientraitance et la bienveillance : UN DÉFI
• Les maltraitances multiples à dépister, prévenir et éliminer : TRUCS
• Les causes et les indicateurs de maltraitance envers les aînés
• Prévention des maltraitances multiples l’affaire de tous et chacun.
• La bientraitance, la bienveillance et le respect des vieillissants : UN DÉFI DE SOCIÉTÉ… une question de dignité et de réflexion pour les proches aidants

Pour votre information
Les droits individuels, collectifs et sociaux des personnes vieillissantes et aînées

• Droit de vieillir et de vivre au pluriel le moment présent et de s’inspirer des accords Toltèques dans la recherche du meilleur vieillir possible. Droit à l’accès à la participation sociale, citoyenne, militante et communautaire. Droit de nourrir un but existentiel et un sens à sa vie en visant la plénitude et le bien vieillir pour soi et non pour les autres.
• Droit à des services publics à domicile au besoin tels le soutien à domicile des CLSC, les services des CAB (visites, accompagnements et autres) et un transport adapté au besoin pour fréquenter un centre de jour ou un organisme communautaire de loisirs.
• Droit à un milieu de vie abordable et sécuritaire tel un logement privé ou résidentiel, un loyer à prix modique, une chambre dans une résidence privée ou en centre d’hébergement collectif… un milieu de vie dynamique favorisant la créativité, le loisir, le plaisir individuel et collectif. Droit à recevoir le respect des modifications physiques, cognitives et mentales reliées à la plus ou moins perte d’autonomie relative.
• Droit à la qualité des relations humaines par les membres de sa famille, le voisinage, les bénévoles, le personnel des milieux de vie et de soins, le personnel des marchés alimentaires et autres services privés et publics pour le meilleur VIVRE ENSEMBLE.
• Droit à la bientraitance optimale et au respect de la dignité humaine sans âgisme, intimidation et/ou maltraitance par qui que ce soit dans l’intergénérationnel et dans l’intragénérationnel. Droit à la cohabitation sociale qualitative et systémique.
• Droit à la protection sociale via des revenus décents, des services municipaux et gouvernementaux accessibles et qualitatifs et l’advocacy en situation d’inaptitude
• Droit au respect de son choix face à la vie, le vieillissement, la vieillesse et la mort éminente. Droit au respect des décisions personnelles en matière d’habitudes de vie.
• Droit au droit à un vieillissement global dans la dignité !
Cette présentation est offerte en mode power point. Les diapositives sont vivantes, imagées et porteuses de réflexion sur chaque droit.

*******************************
Cinéma Le Tapis rouge: Heure: 19 h 30
1850, rue Bellefeuille Trois-Rivières
Pour réservation et information: 819 693-6072 poste4
*Places limitées*
Cette conférence est rendue possible grâce à un partenariat financier avec L'APPUI Mauricie pour les proches aidants d'aînés.
 
 
 
Autres liens Copyright 2008 - Tous droits réservés.  
Médiazapp